logo
Top
© Amélie d'Hooghvorst

Amélie d’Hooghvorst : « Le chapeau a un côté magique »

Dans son atelier bruxellois, Amélie, chapelière modiste, crée des chapeaux et autres petites merveilles de tête. Avec ses quatre collections « casual », « sur-mesure », « enfants » et « la mariée », elle insère une touche originale à nos tenues.

Amélie d'Hooghvorst fait essayer son headband doré © Amélia Lopez Decimavilla

Amélie d’Hooghvorst fait essayer son headband doré © Amélia Lopez Decimavilla

Comment êtes vous devenue modiste ?
A la base j’ai une formation d’historienne de l’art. J’ai travaillé dans le secteur des antiquités pendant plusieurs années. Parallèlement à cela, j’ai voulu me former et retrouver quelque chose de plus créatif comme je l’avais connu avant. J’ai suivi plusieurs formations dont une sur le chapeau qui m’a énormément plu.  En Belgique, il n’y a pas vraiment d’études pour faire des chapeaux, je suis donc allée directement dans les ateliers en Belgique et à l’étranger. J’ai appris avec des modistes expérimentées. Aujourd’hui, cela fait un peu plus de neuf ans que je suis indépendante.

Pourquoi avoir choisi le chapeau ?
Parce que le chapeau a un côté magique. On peut avoir des chapeaux qui vont donner un effet strict, d’autres un côté amusant. Il va donner du caractère ou de la fantaisie. Je trouve aussi que c’est un accessoire très féminin. On peut par exemple mettre une grande capeline pour une cérémonie, un petit chapeau de tous les jours pour quand il pleut, un headband pailleté pour faire la fête… Il y en a pour toutes les occasions.

Comment procède-t-on pour faire un chapeau ?
D’abord, j’achète les matières premières chez les fournisseurs. C’est moi qui choisi les textures, les imprimés, les couleurs… Ensuite, je les moule sur d’anciennes formes en bois. Enfin, je fais les finitions, les coutures et la décoration. J’ai par exemple déjà utilisé des petites perles Swarovski, des imprimés léopards ou une vieille ceinture. Je chine de temps en temps et je trouve des petits accessoires sympas. Je crée donc les chapeaux de A à Z et chaque pièce est unique. Je travaille beaucoup sur mesure. Que ce soit pour tous les jours ou pour un événement particulier, il y a moyen d’avoir un chapeau selon vos envies.

Vous ne faites pas que des chapeaux mais aussi des headbands. Pensez-vous qu’ils vont détrôner le chapeau?
Je ne pense pas qu’il va remplacer le chapeau mais c’est un accessoire qui est parfait pour égayer une coiffure dans le cadre d’un événement particulier ou non. C’est dans l’air du temps malgré son petit côté rétro qui rappelle les années 30 !

Découvrez les headbands et chapeaux d’Amélie d’Hooghvorst

https://www.facebook.com/AmelieDHooghvorstModiste/timeline
http://www.ameliedhooghvorst.com

Pauline Zecchinon