fbpx
logo
Top

L’Anahata – Forest at home, un gîte chaleureux pour un séjour nature en Ardennes

Un ancien mobile home anglais rénové par deux frères, Akeen et Sémy, pour devenir un vrai petit nid chaleureux dans les Ardennes. L’Anahata offre un service clef sur porte, pour un moment nature et cocooning. Mode in Belgium a testé et vous en parle.

Les températures chutent, l’esprit de Noël se fait sentir malgré la situation compliquée du moment (#2020)… l’envie de voyager se fait parfois ressentir. C’est vrai, les escapades à l’étranger ne sont pas vraiment à l’ordre du jour. Mais alors, pourquoi ne pas envisager un petit séjour en Belgique ? Rendez-vous à Saint-Hubert, en Ardennes, dans un camping forestier pour découvrir l’ « Anahata – Forest at Home« , un joli cocon douillet.

Un logement éco-responsable...

Il s’agit d’un ancien mobile home entièrement retapé et transformé en un logement pratique, chaleureux et écologique. 

En effet, Akeem et Sémy, les deux frères à l’origine de ce joli projet, ont voulu s’inscrire dans une démarche écologique en récoltant l’eau de pluie pour la filtrer. Ils y ont également installé des toilettes sèches 2.0 (sans copeaux ni mauvaises odeurs). 

A noter également qu’une bonne partie du mobilier a été fabriquée sur mesure par des artisans locaux. Les savons “BéBulle” proposés sur place sont également fabriqués à la main par Bérengère, une saponnière de la région. Finalement, les produits utilisés pour nettoyer le logement sont de la marque LaverVert, lancée par des entrepreneurs namurois. Fabriqués à base de cendre, ils sont 100% eco-friendly.

… mais aussi confortable et accueillant

En hiver, le lieu reste douillet grâce à un poêle à pellets qui procure une chaleur agréable, presque comme un vrai feu de bois. L’Anahata peut accueillir jusqu’à 6 personnes ! En effet, le gîte possède 3 chambres avec lits doubles très confortables (à noter qu’un des lits ne fait qu’1,70m de long). 

Sémy et Akeem sont sympathiques et vous accueillent personnellement lors de votre arrivée. Ils sont également disponibles si vous avez la moindre question ou soucis avec le logement. Pour le checkout, ils essayent, dans la mesure du possible, de vous laisser partir quand ça vous arrange le mieux. 

La cuisine est super bien équipée. Les bols, très jolis, sont d’ailleurs fabriqués à la main par la maman d’Akeem et Sémy qui est céramiste. Vous l’aurez compris, à l’Anahata tout est dans le souci du détail. Pas besoin également de vous soucier des draps ou autres linges de maison, tout est disponible sur place et lavé pour vous. On se sent comme à la maison, mais avec un service comme à l’hôtel ! 

Le lieu parfait pour déconnecter

Le nom « Anahata » n’a pas été choisi par hasard car c’est l’un des principaux chakras qui signifie l’harmonie. Akeem et Sémy ont imaginé le lieu selon 3 valeurs centrales : la déconnexion, le partage et le respect de la nature. Et on le ressent ! 

 

Marine Dallons

© Alexandre Beguin