fbpx
logo
Top

Be Burlin : les sacs convertibles chics et pratiques !

Be Burlin est belge. Mais c’est surtout le concept du sac convertible qui n’existait pas ! Certains grands créateurs ont essayé mais n’ont pas su rester dans la simplicité. Il fallait dévisser des hanses, recomposer le sac,… La créatrice, Géraldine Noël de Burlin a créé un sac à main convertible en sac à dos simple, rapide, et super chic ! 

Capture d’écran 2015-11-06 à 17.59.14

 

D’où vous est venue l’idée du sac convertible ?
« Je voyageais beaucoup lorsque je travaillais pour Belgoposter SA, maintenant racheté par Havas Media (Ndlr : groupe de communication et de marketing). Lors de ces voyages, il faut arriver avec nos dossiers, notre ordinateur et le soir on est souvent amené à aller au restaurant. Quand on fait des voyages de deux jours on ne va pas amener son sac à dos, son sac à main pour la journée et un sac à main pour la soirée. L’idée était de combiner tout cela. Avoir quelque chose d’aussi joli en sac à dos qu’en sac à main ».  

Quel est l’atout de cet accessoire ? 
« L’idée n’est pas d’avoir un sac à dos sportif mais un sac à dos urbain pour la femme active qui va travailler en vélo ou en métro, qui a des enfants,… Les sacs permettent à ces femmes d’avoir les mains libres. Il faut que cela soit simple. Il a fallu beaucoup de temps avant de trouver le système de mousquetons. Mais cette innovation permet un changement facile et discret. La transformation se fait en 30 secondes d’où l’intérêt de ce sac ».          

Pourquoi avoir donné les prénoms Oscar et Léon à vos sacs ?
« Oscar, Léon et Jules sont les noms de mes enfants. J’ai choisi des prénoms d’hommes car je fais partie d’une génération où les hommes portent les sacs des femmes. Je trouvais amusant de trouver des noms masculins pour les sacs. Aujourd’hui nous sommes dans un monde où tout le monde fait tout, il n’y a plus cette différenciation ».

« Les mousquetons sont discrets, l’intérieur est rouge pour retrouver facilement ses affaires. Les sacs sont solides et réalisés dans de belles matière, en cuir et en daim ».

« Le Be Burlin c’est la smart pour la voiture, le scooter pour les motos, le Bic pour les stylos. Ce sont des choses qui sont jolies et qui correspondent à un besoin »

Avez-vous de nouveaux projets à venir ?
« Pour la collection hiver 2016, je travaille avec Louise Leconte. Cette française sortie de La Cambre a fait plusieurs créations pour Lady Gaga. Nous allons sortir 3 nouveaux modèles ».

« Les sacs seront dans le même esprit. J’aime les choses belles et pratiques. J’aime bien les « basiques ». J’ai beaucoup de vêtements basiques et la collection est comme telle. C’est un accessoire, c’est intéressant de le combiner avec notre façon de s’habiller ».                                                                                                                                           

Be Burlin crée donc des sacs simples, pratiques et chics. Une ballade en Vespa ? Un trajet en vélo pour aller en cours, au travail ? Prendre le métro avec son sac à main et son sac de courses ? Ballade avec ses enfants ? Se rendre à pied à la salle de sport ? Choisissez Be Burlin.

Alexa Kowalczyk