fbpx
logo
Top

Le CAD, l’école de design et publicité, ouvre ses portes

Au CAD, le College of Advertising and Design à Bruxelles, qui dit fin d’année scolaire, dit projets de fin d’année et ouverture des portes. L’occasion pour de nombreux visiteurs de découvrir la sélection du jury des travaux d’étudiants de la première à la cinquième année et ce, toutes disciplines confondues. L’école d’art internationale propose des formations en design, architecture d’intérieur, publicité, graphisme et en création digitale.

Portes ouvertes
Du 22 au 24 juin, les créations des étudiants des différents domaines se sont côtoyées dans une pièce lumineuse de l’école aménagée pour l’occasion. Les projets étaient multiples. En design par exemple, les dernières années avaient reçu pour consigne de réaliser des chaises et tables en carton pour une école. Les autres années de design ont du créer des bancs publics, des trolleys, meubles mobiles, ou encore des lutrins originaux. Table après table, outre le design, on pouvait découvrir des maquettes d’aménagement d’intérieur d’habitat, de magasin ou de bureau réalisées par les étudiants en architecture d’intérieur, des objets connectés divers par ceux en design digital, des marques entièrement imaginées par ceux en publicité ou encore sur smartphone, des applications citoyennes qui facilitent la vie de ses utilisateurs. Le tout était joliment présenté, par des jeux lumineux agrémentés de couleurs vives.

Quelques coups de cœur…
Tout d’abord pour les affiches de films que les étudiants de première année préparatoire ont créé sous l’oeil avisé de Jack et Laurent Durieux. Illustrateur et graphiste, ce dernier est devenu célèbre notamment par l’affiche réalisée pour les films « Jaws » ou « King Kong », et a fait de cet art son métier. Il a guidé ses élèves dans la réalisation de ces maquettes originales et pensées dans les détails afin de présenter des affiches dignes de professionnels.

DSC_0585-001

Les affiches de film des premières années @ Florence Geerinck

Les professeurs Louis de Limbourg Stirum et Jean-François d’Or ont donné  comme mot d’ordre à leurs étudiants en deuxième année de design de fabriquer un lutrin. Axel de Clermont a imaginé un lutrin tourne-page où le lecteur ne doit même plus prendre la peine de tourner les pages de son livre lui-même, seulement de s’installer et de le lire. Design et pratique !

DSC_0583

Le lutrin de Axel de Clermont @ Florence Geerinck

D’autres ont dû imaginer un nouveau concept de boisson à consommer sur les aires d’autoroutes. Le travail de Edouard Lallemand se distingue par des contenants ludiques qui ne passent pas inaperçus. Fini le temps où l’on buvait son café dans un mug insipide, place aux Milkie’s.

DSC_0611-001

La famille Milkie’s d’Edouard Lallemand @ Florence Geerrinck

Enfin, en publicité, le projet des deuxièmes était de créer une marque de bière ou de chocolat basée sur le prénom de l’étudiant lui-même et d’en penser le packaging. Jonathan Devarrewaere a créé sa marque de bière. On apprécie les couleurs et l’épuration stylée de son travail. À quand cette bière dans les commerces ?

DSC_0637

Le travail de Jonathan Devarrewaere @ Florence Geerinck


Mentions spéciales
Valentine Bouckaert, étudiante en dernière année de design, a gagné le prix du MAD Brussels, prix qui soutient les créations de mode et design belges, pour sa table en carton qui se monte en un instant grâce à une ficelle à tirer. Le prix de design Annick Buchet, promouvant des projets de mobilier et la création d’objets a été décerné cette année à Elodie Garin, étudiante de troisième année, pour son trolley et à Anouk Kieffer, étudiante en quatrième année, pour la réalisation de son banc public.

Colorées, conceptuelles et innovantes, toutes les œuvres exposées ne manquent certainement pas de créativité, et les artistes de talent. Le CAD ouvrira à nouveau ses portes dans quelques mois afin de faire découvrir le monde de l’art au public, comme elle le fait deux fois par an.

 

Florence Geerinck