logo
Top

Derrière l’objectif de Luc Praet, photographe de mode

Depuis vingt ans déjà, Luc Praet vit chaque jour sa passion en tant que photographe professionnel de mode. Loin d’être passionné par la mode en général, il aime son esthétisme et sa mise en valeur photographique. Il collabore avec de nombreux magazines de mode et réalise de nombreuses campagnes pour des créateurs et de grandes marques de cosmétiques. Il a déjà travaillé avec un bon nombre de célébrités dont Uma Thurman, Stromae, Selah Sue ou même Natalia Vodianova.

Weekend Knack © Luc Praet

Weekend Knack © Luc Praet

Son style: épuré, minimaliste et intemporel.
Il a des caractéristiques bien à lui qui se retrouvent dans chacun de ses shooting photos: des lignes pures et droites, une ligne d’horizon bien définie, et surtout pas « d’over-accessoirisation ».

« J’aime quand l’image est intemporelle en sachant que si je l’ouvre dix ans plus tard, je la trouverai encore magnifique. »

©Luc Praet

©Luc Praet

Luc nous explique les différentes étapes pour la réalisation de ses photographies de mode.

1ière étape : La réunion préparatoire
Avant de commencer le projet photo, il faut faire une réunion préparatoire.
Il peut s’agir d’un échange de vue, d’idée ou de vision entre les différents acteurs ; c’est-à-dire le directeur artistiques les maquilleurs, les stylistes,… Cette réunion sert à trouver un thème, fixer l’ambiance et définir le canevas précis que l’on veut donner au shooting. Le thème peut par exemple venir d’un film, ou de toute autre source artistique.

2ième étape : Le casting
La tendance du moment peut jouer dans le choix de mannequins. Luc nous raconte que personnellement, il aime travailler avec des filles ayant du caractère et de la personnalité.
« Les mannequins avec de l’expérience sont tout de suite repérées, on sait directement avec leur book si la fille correspond ou non au projet voulu. Cependant, il m’est déjà arrivé de croiser une fille sans expérience dans une agence et de repérer son potentiel. »

3ième étape : Le shooting
Dés l’arrivée au studio, les mannequins  sont maquillés. Pendant ce temps les lumières sont préparées. Quand les shooting se font à l’extérieur, et donc parfois à l’étranger, les mannequins sont maquillés à 4 heures ou 5 heures du matin. Il faut en effet jouer avec les lumières, et ce dés les premières lueurs du soleil. Les prises de vues sont très variables en fonction des jeux de lumières, il faut donc gérer son temps sur une journée.
La durée d’un shooting photo dépend de la cohésion de l’équipe. « Parfois, un élément ne va pas aller, ce qui anéantira le travail de tout le monde et ne donnera évidemment pas le résultat espéré. C’est très frustrant. Il faut réunir toutes les forces de l’équipe pour y arriver et garantir un résultat optimal. Il ne faut pas oublier qu’entre la préparation et le résultat définitif, il y a de quelques jours à parfois près d’une semaine de travail individuel.»
La sélection des photos se fait généralement pendant le shooting.  Il faut essayer de voir s’il y a une bonne cohésion dans les choix opérés. Le but est d’essayer de construire une histoire cohérente avec les images qui nous plaisent.

4ième étape : La retouche
La retouche se fait en essayant de ne pas trop modifier l’image de base. La tendance du moment est de laisser la photo la plus naturelle possible. « Personnellement, je ne retouche pas moi-même mes photos. Je fais appel à un retoucheur professionnel. Cette façon de faire me permet d’avoir du recul par rapport aux images et de voir leur évolution.»

Weekend Knack©Luc Praet

Weekend Knack © Luc Praet

La campagne Lancome : Comment avez vous été contacté?
« J’avais fait une série de mode pour un magazine belge. Elle était tellement belle que mon agent, Claudia Trucco, a envoyé un mailing international. J’ai directement été mis en option pour la campagne Cacharel parfum. La campagne a malheureusement été reportée, mais on m’a proposé de partir une semaine à Los Angeles pour faire la campagne Miracle de Lancôme avec Uma Turman. Elle est d’ailleurs charmante, très accessible et surtout professionnelle, c’est une personne tout à fait normale. Ce fut un plaisir de travailler avec elle.
L’agence publicitaire à Paris qui m’a engagé a en fait utiliser mes images pour réaliser le moodboard, et tout naturellement c’est moi qu’ils ont appelé pour faire naitre cette campagne. Ce fut très agréable de voir mes photos utilisées sans aucune référence à d’autres photographes.
J’étais angoissé les jours avant le shooting, mais une fois le moment venu, la tension est tombée. En 1h30, la séance photo était clôturée. Ce fut un véritable tremplin pour la suite. Ça donne de l’assurance aux autres clients d’avoir travaillé avec une telle célébrité ! »

Campagne Miracle de Lancôme avec Uma Thurman © Luc Praet

Campagne Miracle de Lancôme avec Uma Thurman © Luc Praet

 Conseils pour quelqu’un qui rêve de devenir photographe de mode ?
« Il faut juste y croire car même si ça paraît impossible, il faut être patient, il faut monter marche par marche. Il faut surtout bien s’entourer et travailler avec des gens de qualité. Ce qui est intéressant c’ est d’essayer d’évoluer en étant fidèle à ce qu’on aime et à ce qu’on est, tout en se fixant de nouveaux challenges

« Il faut que l’image suscite l’émotion.»

 Personnalités shootées : Uma Thurman pour la publicité Miracle de Lancôme, Stromae, Selah Sue,  Natalia Vodianova,  le groupe d’éléctro Rock Soulwax,…

Pour plus de photos: son site