logo
Top

Eco Tap : le zéro déchet facile

Nous nous tournons de plus en plus vers le zéro déchet. Les contenants réutilisables, les brosses à dents à jeter au compost, etc. Les magasins bios ont développé dans cette continuité, des articles en vrac. Il est effectivement facile de trouver pâtes, biscuits et autres produits solides mais pour les produits liquides c’est toujours un peu compliqué à emporter.
Eco Tap propose des produits liquides, à acheter en vrac, directement vendus dans un flacon réutilisable.


D’où vient Eco Tap ?

C’est en faisant leurs courses dans les magasins bios qu’Arthur et Olivier, les créateurs, ont eu cette idée. En passant par le rayon des produits liquides (liquide vaisselle, nettoyant sol et autre), ils ont remarqué ce manque à compenser. Les clients ont parfois du mal à mettre les liquides dans leurs récipients, ça coule et ça laisse du liquide sur le récipient. De même pour le gérant du magasin qui doit souvent nettoyer le rayon car les liquides coulent sur le sol et les étalages.

Ça marche comment ?

Il s’agit d’une machine ! La machine d’Eco Tap rempli le liquide que vous avez choisi dans leur propre bidon. Il n’y a donc plus de manipulation à faire pour remplir soit même un récipient. C’est plus facile pour le client et c’est un gain de temps pour le vendeur, qui ne doit pas repasser pour nettoyer. Lorsque que vous avez fini votre produit, vous devez nettoyer le contenant et vous pouvez ensuite retourner au magasin pour remplir ce même récipient du liquide de votre choix. L’innovation d’Eco Tap a donc un réel impact sur l’environ.

Chez Eco Tap, tout est belge. Que ce soit la machine, le bidon ou le liquide choisi.

Eco Tap a créé une gamme de produits ménagers comme du liquide vaisselle, de l’adoucissant ou encore de la lessive liquide.

Par la suite, il développeront une gamme de produits pour le corps, qui sera disponible dans une autre machine.

Trop cool ! On trouve ça où ?

Chez Bio Vrac à Uccle. Et a partir de la mi-février, Eco-tap arrivera chez Carrefour Mestdagh porte de hal, Origin’O à Uccle, Belgomarkt à Schaerbeek et chez Autre Chose à Rixensart. Ce n’est qu’un début, bientôt la machine sera disponible dans d’autres lieux de vente. Et si la marque est un franc succès, nous pouvons imaginer que dans quelques années, elle sera aussi disponible dans les supermarchés du coin. 

N’hésitez pas à suivre Eco Tap sur Facebook pour connaître l’étendue de leur gamme et les nouveaux points de vente où la machine est disponible. 

Shanon Beauprez