fbpx
logo
Top

Le G-bag de Colonius : le nouveau it-bag ?

Il y a deux ans, Gaëlle Colonius décide de lancer sa propre marque de maroquinerie. Depuis, quelques célébrités se sont déjà laissées séduire par Colonius : la mannequin belge Yumi Lambert,  la chroniqueuse Myriam Leroy, l’actrice Julie Bernard mais aussi Daniela Martins et Jade Lagardère. Tour d’horizon sur cette jeune marque qui propose des sacs intemporels en cuir pour un effet robuste et chic.

Louise Debrus & Gaëlle Colonius © Matthieu Roy

Louise Debrus & Gaëlle Colonius © Matthieu Roy

De 2002 à 2005, Gaëlle étudie à l’école de mode Francisco Ferrer et crée un premier sac. Après ses études, la jeune femme touche un peu à tout : événementiel, vente, sport automobile…  « C’est comme ça que je suis tombée sur un job qui m’a vraiment plu : responsable titre-service. J’ai peu à peu monté les échelons puis du jour au lendemain, j’ai été licenciée. Ça a été une vraie claque. C’est à ce moment là que l’idée du sac m’est revenue. »

L’aventure commence
Du jour au lendemain, Gaëlle fait les démarches pour pouvoir se lancer. Elle débute avec une trentaine de sacs. Au bout de six mois, Gaëlle se rend compte qu’elle ne sait pas ce qu’elle veut au niveau commercial. Mélanie la rejoint dans l’aventure pour la soutenir. Il y a peu, la société s’agrandit avec l’arrivée d’un nouveau collaborateur. « Mathieu s’occupe du côté graphique. C’est lui qui va relooker le site. Il nous apporte une touche plus carrée » informent Gaëlle et Mélanie. « C’est la force du trio. On est très complémentaires et tous amis ».

Le G-bag : le sac banane revisité
Tout le monde connaît le It-Bag ? LE sac que toutes les fashionistas doivent absolument avoir entre leurs mains. Gaëlle, elle, a créé le G-bag, « G » comme Gaëlle. « C’est devenu la pièce phare de ma collection. Sa forme « banane » permet au sac de rester près du corps. On a les mains libres donc c’est assez pratique et il a un côté sécuritaire. » Pour les deux filles, ce sac s’adapte à toutes les situations et il a beaucoup d’avantages. « La communication de la marque est essentiellement portée sur ce sac. C’est le produit que les boutiques nous demandent », indique Mélanie.

Un sac, un prénom
Vince, Mini Mam, Holly, Alesia… mais qui sont-ils ? « Ce sont toutes les personnes qui m’ont soutenue. Je souhaitais les remercier et j’ai donc associé le nom d’un modèle de sac au prénom d’une personne qui m’est chère. Mais, j’ai changé la façon de l’écrire. Je souhaitais vraiment revenir aux vraies valeurs familiales par la marque ». Donc, Vince pour Vincent son père, Mini Mam pour sa maman, Holly pour son chien et Alesia pour Mélanie.

Un sac « unique » à personnaliser
Gaëlle achète le cuir en Belgique. C’est elle qui va choisir les chutes qu’elle préfère. « On ne sait jamais ce qu’il va y avoir à l’avance. Donc je choisis vraiment au coup de cœur. » Il faut savoir que selon la qualité, la couleur et le vieillissement du cuir le sac est différent. « Au maximum, je ne peux faire qu’une quinzaine de pièces avec le même cuir. Nous avons une petite production. Cela permet d’avoir certaines nuances et c’est très rare de retrouver le même sac ailleurs comme le cuir que j’utilise n’est pas le même ». Vous pourrez donc vous retrouvez avec le même modèle que votre voisine mais avec un cuir différent. Colonius propose aussi de personnaliser votre sac en y gravant ce que vous souhaitez. « A noël et pour la Saint-Valentin le système de personnalisation marche très bien ».

Colonius : qualité et intemporalité
Le but de Colonius, c’est de proposer de la qualité, de sélectionner les boutiques où la marque sera présente pour que le tout soit cohérent : produit, prix et clientèle. « On ne fait pas de collections deux fois par an. Nos sacs sont intemporels. Les basiques : camel, noir et gris marchent toujours très bien ». Colonius essaie aussi de jouer avec les tendances. « La mode est en train de changer, la nouveauté c’est tous les jours. Par exemple, en été, on utilise les couleurs métallique et en hiver, plutôt les poils. » Côté objectif, la marque est déjà dans une dizaine de boutiques et souhaite élargir sa présence dans chaque ville commerçante belge.

La collection Colonius

http://www.colonius.be/

Yumi Lambert et son "Vince" - Colonius

Yumi Lambert et son « Vince » – Colonius

 Jade Lagardère pose avec son "Alesia" - Colonius

Jade Lagardère pose avec son « Alesia » – Colonius

Marion Gatinel