fbpx
logo
Top

Guy Hugo : Portrait du parrain de la Lux Fashion Week

Guy Hugo, modéliste et chef de projet chez Dior est le parrain de cette édition de la Lux Fashion Week. Arlonais d’origine, il exerce désormais son métier à Paris. Rencontre inédite d’un passionné de mode.

©Cyrielle Mincier

©Cyrielle Mincier

« Un parcours quasi sans diplôme »
Guy Hugo est un espoir pour les jeunes qui souhaitent se plonger dans le monde de la mode. Après un bref parcours à la Cambre, il décide d’arrêter ses études et de tenter l’aventure à Paris. Son idée ? Travailler dans des ateliers. D’atelier en atelier, l’ardennais s’est fait une petite renommée. Son master, il ne l’a en poche que depuis 5 ans !

Parrain de la Lux Fashion Week : une évidence
Il se dit surpris d’avoir été contacté par madame Gérouville pour être le parrain de l’événement. « C’est la première fois que je suis sollicité en Belgique. En plus, je suis né ici » raconte-t-il. Sa réponse ne s’est pas fait attendre. Entre plusieurs Fashion Week et son domicile à Paris, Guy Hugo aurait pu décliner l’invitation. . « On ne peut pas refuser un tel événement qui met en valeur la création » ajoute l’artiste. Une première rencontre avec les créateurs au mois d’août et un contact permanent pour ceux qui le souhaitaient. Donner des conseils et du soutien, c’est ce que voulait ce parisien belge.

De surprise en surprise
« Je ne pensais pas qu’Arlon était capable de créer un tel événement » nous confie-t-il. Le défilé de ce vendredi 18 septembre a été un véritable succès ! Entre des créateurs motivés et un public présent en masse pour l’occasion, Guy Hugo se dit satisfait. « On a vu de la diversité » et il explique « du sport, de la mariée, du jour, des collections hommes, du sérieux, de l’amusement, c’était vraiment varié ! ». Son étonnement ? Le clin d’œil des créateurs aux tendances du marché. « On peut être en Ardenne et être totalement tendance » ajoute-t-il en souriant.

Les MUST HAVE et tendances de cet hiver

  • La fourrure fait son grand retour. Plus étonnant, les couleurs anglaises seront également de la partie comme le rouge, le jaune ou le vert.
  • Ce qu’on veut : des salopettes et des boots fourrées.
  • Vous avez besoin d’un nouveau manteau ? Ne faites pas d’erreur et achetez un manteau très long, jusqu’aux chevilles.
  • Pour une allure bohémienne et nonchalante, osez le décoiffé !
  • La transparence sera de mise tout au long de l’année 2016.

Pour découvrir les collections des 9 créateurs de la Lux Fashion Week, cliquez ici

Cyrielle Mincier