logo
Top

Julie Menuge sur la route du tissu

C’est dans un petit atelier bruxellois, une caverne d’Ali Baba pour les passionnés de tissus, que Julie Menuge, styliste et designer-textile, découpe, coud, colle, brode et assemble ses précieux tissus issus des quatre coins du globe. Julie, c’est une jeune femme déterminée, profondément engagée et passionnée par son métier.

Julie Menuge

Collection SUPER MIX VERITABLE ©Julie Menuge

Mais qui est-elle ?

Julie Menuge nous vient de France, de la frontière précise-t-elle. En 2003, elle arrive en Belgique. Cinq ans plus tard, elle sort de l’École nationale supérieure des arts visuels de la Cambre avec son diplôme de Master en design textile option stylisme et création de mode. Aujourd’hui, elle se dit Bruxelloise et se sent comme chez elle dans notre capitale multiculturelle. Très vite, elle met son travail de designer textile au service de stylistes comme Jean Paul Gaultier ou Jean Paul Lespagnard. Elle crée pour eux des broderies et des motifs qui viendront s’insérer dans leurs collections. Il y a un an et demi, Julie décide de monter son propre atelier et sa propre marque « SUPER MIX Véritable » car son truc à elle, sa passion, c’est de collectionner des tissus venant du monde entier ainsi que leur histoire et puis de les assembler.

SUPER MIX Véritable : une marque, un style, un engagement

« Tout part du motif, de l’histoire du motif », rappelle Julie. Passionnée de l’origine culturelle des tissus, elle creuse dans leur histoire et essaie de trouver d’où viennent les motifs. Elle parle alors du Wax, un tissu traditionnel africain mais aussi de l’histoire du tissu provençal et de son fameux motif « cornichon ». Julie est une styliste engagée : « Il y a un point de vue et un parti pris politique de ma part que de dire qu’il y a du multiculturel et du métissage dans chaque signe, chaque motif et c’est bien plus complexe qu’on ne le pense. L’histoire du textile reflète aussi l’histoire des peuples ». Ainsi, en se basant sur le tissu et les cultures pour créer ses pièces, Julie entreprend une démarche assez différente du stylisme « classique ». Il n’y a pas un style pour la définir : « moi, je fais des sweats comme des t-shirts ou des jupes tailleurs » précise-t-elle.

Multiculturalité et métissage

Chaque pièce est unique et chacune a son histoire et sa signification. Pour chaque pièce, Julie peut dire d’où viennent les tissus, quelles sont les techniques utilisées, ce qu’elle a fait comme intervention, comment elle les a travaillées. « Je mélange les différentes cultures à travers les tissus et pour le faire je mélange des méthodes personnelles que je recherche ». Le jeu, c’est d’assembler des tissus très différents culturellement, de faire des rencontres extrêmes comme allier Wax africain et broderie du Rajasthan. Après, ce sont les couleurs et les graphismes de ces tissus qui lui donnent l’envie de les faire se rencontrer. Il y a parfois des rencontres graphiques flagrantes ou au contraire des interventions très subtiles de la styliste qui font qu’on ne distingue même plus les différents tissus qui composent la pièce. C’est vraiment le graphisme et/ou la couleur qui provoque le métissage.

Vous aussi, vous êtes séduit ?

Ça tombe bien, Julie Menuge ne garde pas ses pièces rien que pour elle, elle s’en sépare car « c‘est aussi comme ça qu’on partage. Il a fallu recevoir pour pouvoir créer ces pièces » rappelle-t-elle très justement. Un petit pincement au cœur à l’idée de se séparer de ses pièces chargées d’histoires ? « Parfois je ne veux pas vendre, je mets un prix très élevé et je me dis que si la personne le porte bien alors elle peut avoir une réduction », dit-elle en riant. Elle fait donc des ventes directement à l’atelier, pour des commandes spécifiques et va sur les marchés de créateur ou en festival pour les pièces plus simples. Des projets, elle en a plusieurs et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin avec sa marque « SUPER MIX Véritable ». Elle sera invitée d’honneur de la prochaine édition de l’Ethno Tendance Fashion Week.

Pauline Zecchinon