logo
Top

L’éclosion du dynamique Olifly

Quand deux jeunes belges se lancent le pari fou de créer leur propre marque de fringues, cela donne Olifly : un style étonnant qui mixe nature et design.

Officiellement, nous sommes deux derrière Olifly, mais nous avons eu la chance d’être entourés d’une multitude d’amis qui ont participés activement au décollage de la marque.

Plus qu’une simple marque : un réel univers
Symbolisé par un papillon coloré, Olifly a vu le jour en 2013. Sa particularité ? Incorporer aux vêtements un esprit wildlife et urbain. Son nom est le fruit de l’association d’olifant, éléphant en néerlandais, et butterfly, papillon en anglais, les deux principaux animaux représentés lors de la toute première collection.
Attention, les créateurs sont formels, Olifly n’est pas seulement une marque de vêtements, mais un réel univers. Cette marque ambitieuse a su développer toute une culture combinant l’art, la nature et le street style.

© Olifly

© Olifly

Nouveautés
Une nouvelle stratégie a été adoptée par la marque en ce qui concerne le schéma de design. L’idée est de travailler sur deux saisons. En été, les couleurs et les représentations animales domineront alors qu’en hiver un design plus sobre et classique sera privilégié. Cette diversité permet à chacun de se retrouver dans les différents styles que propose la marque.

De la mode à l’humanitaire
Récemment, Olifly a collaboré avec l’association Dafa Yow luttant en faveur des enfants « faux talibés ». Il s’agit de jeunes qui, sous l’emprise de faux professeurs, vivent dans des conditions précaires.
L’achat d’un t-shirt OliflyxDafaYow, permet à un enfant faux talibé de bénéficier d’une année scolaire au Sénégal.

L’envol
Les créations d’Olifly ne sont pas passées inaperçues. Les célébrités Karim Benzema, « Abdel en vrai » ou encore le rappeur Nekfeu soutiennent le projet.
Hormis sur l’eshop, il est possible de se procurer les vêtements et accessoires de la marque dans certains magasins répartis à Louvain-la-Neuve, Bruxelles et Namur. Olifly sera également présent à Mons et Waterloo dans les prochains mois.

Mouna Matin