fbpx
logo
Top

Léo, une marque, une atmosphère

Fondée par Leonneke Derksen et Matthias Medaer, Léo est la nouvelle marque sélectionnée par le Wallonie Bruxelles Design Mode (WBDM). À travers leur collection, le duo belgo-hollandais nous raconte une nouvelle histoire, celle d’une fille joyeuse et énergique.

Matthias Medae et Leonneke Derksen © Léo

Matthias Medae et Leonneke Derksen © Léo

D’un côté, Leonneke s’occupe du stylisme et de l’autre, Matthias gère le côté administratif, la communication et l’image de marque. Cette année, le duo fait partie des « petits nouveaux » sélectionnés par le WBDM. « C’est super de se retrouver avec des personnes qui nous aiment pour nos créations et nous supportent dans le développement de notre projet. Ensemble, on veut réussir la course d’être une jeune marque qui compte ». Chaque année, le WBDM sélectionne de jeunes créateurs et leur permet d’avoir un nouveau regard sur leurs créations. Côté pratique, cela permet aussi aux créateurs d’être soutenus financièrement. « Le showroom à Paris et l’agent de presse sont mis à notre disposition. On peut donc mettre plus d’argent dans le développement de la marque et de la collection. » Le but de cette nouvelle aventure en collaboration avec le WBDM : agrandir l’image de Léo et attirer les investisseurs.

Léo ©Hannah et Joel

Léo ©Hannah et Joel

Une collection grand public
Les quatre premières collections capsules de Léo étaient exclusives. Seule la boutique Step by Step à Anvers proposait des pièces de la marque. « On a vu les réactions des clients. Après, on a ajusté et amélioré nos pièces, mais on a aussi voulu savoir celles qui marchaient le mieux et si les clients étaient prêts pour telle ou telle forme, telle ou telle couleur… ». Leur nouvelle collection Spring/Summer 2015 « The rrog and the nolo », sera grand public et disponible dans cinq boutiques en Belgique. Cette année ouvre une nouvelle perspective pour la jeune marque. « Notre collection explore la connexion entre Anvers, Bruxelles et Paris. Elle nous reflète. Nous nous sommes rencontrés à Anvers, notre studio est à Paris et notre atelier à Bruxelles ».

La fille Léo, toute une histoire
« On essaie de mettre quelque chose de nous dans notre marque. » On y retrouve le côté belge. C’est plus un sentiment, on ne le voit pas de l’extérieur. « C’est même un positionnement. Nous sommes très sérieux dans notre travail, mais on aime rigoler ». Avoir la joie de vivre, être énergique et être ouvert d’esprit. C’est pour cette cliente, cette femme que Leonneke dessine. « Tout cela se ressent dans le choix des couleurs, des matières, mais aussi la manière dont le client porte le vêtement : veste ouverte ou fermée, col remonté ou non… ».

Léo ©Hannah et Joel

Léo ©Hannah et Joel

La créatrice veut nous transmettre cette atmosphère, celle d’une fille créative et rêveuse, curieuse et voyageuse. Mais surtout d’une histoire à part entière où l’on découvre de nouveaux lieux, des personnes, des couleurs, des formes et des matériaux. « Nos shootings photo ne sont jamais réalisés en studio. On veut que ce soit vivant et voir l’expression de joie quand on porte nos vêtements. C’est ça l’important. » Chaque collection est mise dans une situation. « On ouvre un nouveau chapitre de la vie de Léo et on écrit une nouvelle histoire ». La surprise est un élément essentiel de chacune de leur nouvelle collection. « On a envie de surprendre. La fille que l’on décrit, elle est comme tout le monde. Elle évolue. »

Découvrez d’autres pièces de la collection « The rrog and the nolo »
©Hannah et Joel

http://www.leo-paris.com/
https://www.facebook.com/leomadeinparis?fref=ts

Marion Gatinel