fbpx
logo
Top

« Oh…Really? » de Sandra Lacroix: une histoire de chapeaux

Les chapeaux ne sont plus à la mode.Oh… vraiment ?
Les fleurs en soie sont démodées. Oh… vraiment ?
Rencontre avec une chapelière des Beaux Arts qui n’a pas peur de remettre à jour les beautés d’autrefois.

Stand YCAA ©Cyrielle Mincier

Stand YCAA ©Cyrielle Mincier

Une histoire que l’on pensait sans lendemain
Accessoire emblématique, le chapeau a peu à peu laissé place à l’accessoire pour cheveux. Pourtant, dès l’Antiquité, le chapeau fait partie intégrante de la vie des citoyens. Il fallait couvrir sa tête coûte que coûte. Jusqu’à la première guerre mondiale, le chapeau est un élément primordial de la toilette. La deuxième guerre va assombrir le côté majestueux de la mode. La rareté des matières premières suscite un véritable challenge pour les modélistes.

Le 21ème siècle est l’ère du prêt à tout, de la découverte ou de la redécouverte.
« Oh…Really ? » est une chapelière qui apprend et réapprend l’art de porter le chapeau.
(Vous pouvez retrouver son article concernant la façon de disposer son chapeau ici : http://ohreally-handmadestuff.blogspot.be). « Pourquoi se tenir à ce qui est conventionnel pour une soirée ou pour une journée ? » se demande-t-elle. « Je n’aime pas les entre-deux ». Il ne faut pas longtemps pour le comprendre. La rondeur de ses chapeaux ne peut le cacher. Les couleurs excentriques surgissent de toutes parts. On reconnaît le feutre, emblème du chapeau d’antan mais aussi les plumes.  Pour ses dernières créations, elle a crée des fleurs en soie et en organza.

Fleur en organza. ©Sandra Lacroix-Oh..Really?

Fleurs en organza. ©Sandra Lacroix-Oh..Really?

Modéliste : oh…vraiment ?
Formée dans le domaine des Beaux Arts, c’est sa soeur qui l’initie après avoir pris des cours à Londres. Cette passion du chapeau, elle le lui a donné il y a maintenant 2 ans mais son envie de créer, elle, a toujours existé. A l’âge de 5 ans, sa grand-mère lui apprend à coudre. Sandra Lacroix aime le vintage et le rétro mais n’était pas pour autant prédestinée à devenir chapelière.. Il y a un an, « Oh Really » a vu le jour. La marque souhaite être dans l’air du temps. Si le bleu a primé pour l’hiver, c’est le vert qui fait son apparition pour sa collection printemps/été 2015.

Cyrielle Mincier