fbpx
logo
Top

Patou Saint Germain : Les créations de modes inspirées du Monde qui subliment le corps des femmes

Au travers de ses modèles et des matières, les créations Patou Saint Germain invitent à voyager autour du monde et du corps de la femme…

Une créatrice cosmopolite

Née en Guadeloupe, Patou Saint Germain apprend le stylisme à Paris à l’Ecole supérieure des Arts appliqués Duperré. Pendant ses études, elle travaille comme vendeuse chez Promod et y gagne le concours de jeunes créateurs. Une fois engagée, elle va monter les échelons jusqu’à devenir styliste en chef. Cette nouvelle fonction lui permet de voyager aux quatre coins du Monde, jusqu’à ce qu’elle s’arrête à sa dernière destination, Bruxelles. Depuis 20 ans, Patou vit dans la capitale belge et choisit d’y installer son atelier et sa boutique dans le très prisé quartier du Châtelain. 

©Patou Saint Germain

Une autre vision de la mode

« J’ai toujours voulu révolutionner le monde de la mode. Le rapport de la femme au vêtement est très important. Il est son prolongement et reflète son état d’esprit du moment. »

 Patou veut permettre aux femmes de révéler leurs envies et leur personnalité. Elle veut les accompagner et leur offrir un « outil » pour qu’elles se sentent à l’aise et séduisantes. 

Du choix des matières aux formes, toutes ses créations sont pensées de façon à ce qu’elles subliment le corps féminin. Pour se faire, Patou s’inspire du monde japonais et ses formes conceptuelles, qu’elle mêle à des aspirations africaines et occidentales. Ses habits inspirent au voyage autour du Monde et des matières. Le souci de la féminité, du confort et l’originalité du style servent de ligne conductrice pour la création des modèles. La mise en valeur du corps féminin est sa priorité.

Créations originales

En véritable créatrice, Patou ne se limite pas aux lois « strictes » du prêt-à-porter. Elle confectionne également des pièces sur-mesure, des robes de mariées, des tenues de soirée mais aussi des robes en chocolat lorsqu’elle collabore avec le chocolatier Laurent Gerbaud pour l’élaboration de surprenantes et audacieuses robes chocolat pour le défilé du Salon du Chocolat. Ou encore, lorsqu’elle crée une robe en cordes et un chapeau haut pour l’exposition City Doll à Bruxelles. Une œuvre d’art qui fut exposée devant la Gare centrale et vendue aux enchères pour une œuvre caritative.

©Patou Saint Germain

« Je veux continuer à montrer qu’il y a moyen de porter un vêtement autrement pour faire ressortir ce qu’il y a de plus beau de la Femme. Son corps est un trésor. Il faut le chouchouter et le mettre en lumière. Ce qui me fait le plus plaisir ? Voir le visage d’une femme changer lorsqu’elle met une robe… Il s’illumine ! »

Plus d’infos

Rue Africaine 96 – 1060 Bruxelles 

Site  

Laetitia Bindji