fbpx
logo
Top

Plus de visibilité pour les stylistes belges

Concours, appels à projets, expositions, plateformes créatives, sont autant de moyens à disposition des jeunes stylistes pour se faire connaitre. Si les grands concours internationaux comme le Festival d’Hyères ou le prix LVMH sont connus de tous, qu’en est-il des aides belges? Tour d’horizon des différents programmes et de leurs conditions d’accès. 

Exposition Showroom [les belges] - Bruxelles, 2014 . Super Piece of Chic © Jérôme Van Belle

Exposition Showroom [les belges] – Bruxelles, 2014 . Super Piece of Chic © Jérôme Van Belle

Chaque grande école de mode a son propre défilé, avec une remise de prix assurant une plus grande visibilité à son lauréat. Cependant, une fois le cycle d’apprentissage achevé, les élèves ont parfois du mal à lancer leur carrière. Un bon moyen pour eux de se faire connaitre des personnalités influentes du monde de la mode et d’un plus large public est donc de participer à des défilés indépendants. Ceux-ci sont soutenus par des organismes ayant pour but de mettre en valeur les ressources de la mode belge contemporaine. Dernièrement, vous avez pu lire sur ModeinBelgium de nombreux articles consacrés aux défilés belges tels que les Brussels Fashion Days, l’Ethno Tendance ou Customisez-Moi. A l’occasion de ces événements, des organismes ou magazines de mode belges remettent des prix aux stylistes. Il peut s’agir de récompenses financières ou de simples « coup de coeur », offrant une légitimité et une visibilité aux jeunes créateurs. Le Showroom les Belges par le WBDM est également une très bonne opportunité: il est permet à cinq créateurs indépendants, de mode femme, homme et accessoires basés en Wallonie ou à Bruxelles d’exposer leurs nouvelles collections à l’occasion des Fashion Weeks de Paris.

Les plateformes d’aide aux créatifs

Il en existe deux principales : Job’in design et St’art. La première est « un département entièrement dédié aux jeunes designers qui souhaitent créer leur entreprise ». L’organisme accompagne le designer depuis la naissance de l’idée jusqu’à la finalisation du projet et la création d’une entreprise. Ses équipes facilitent l’accès à des aides financières, mettent les designers en contact avec de nouveaux partenaires et établissent un plan de communication et de développement à visée internationale. St’art quant à lui, est un fond d’investissement pour les entreprises créatives à Bruxelles et en Wallonie. Il s’adresse aux petites et moyennes entreprises, en les aidant à créer un nouveau projet ou conquérir de nouveau marchés, via un système de prêts et de prise de participation. L’avantage : les demandes peuvent être introduites à tout moment, selon les critères d’éligibilité.

Les appels à projets 

Il s’agit de procédures lancées par des organismes mécènes pour sélectionner les projets de créateurs qu’ils soutiendront. Selon des critères de sélection, les créateurs peuvent soumettre leur projet sur une période limitée. Il s’agit en général de produire une collection correspondant à une thématique particulière, ou de solliciter la créativité d’un designer pour un projet précis. Pour être tenu au courant des différents appels à projet dans le milieu de la mode et du design, consultez  régulièrement les pages de Culture.be, du MAD ou encore du WBDM.

Julie Lemaire