fbpx
logo
Top

PrimaDonna fête son 150ème anniversaire

Pour sa 150ème bougie, la marque de lingerie de luxe spécialisée « grande taille » fête son anniversaire avec l’exposition « La Mémoire de l’intime », du 5 au 28 juin à BOZAR.

PrimaDonna_04

«La mémoire de l’intime» aurait pu être le titre d’une œuvre du peintre surréaliste belge René Magritte. C’est sous ce titre que la marque de lingerie PrimaDonna a choisi de célébrer ses 150 ans de passion au service des femmes aux courbes généreuses. L’exposition qu’elle organise au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles nous plonge dans le présent, le passé et le futur d’une entreprise familiale qui a débuté comme fabrique de corsets, à Schellebelle. Loin de se limiter à un compte rendu chronologique de 15 décennies de soutien-gorge et de slips, elle s’interroge sur l’intimité féminine en se demandant si elle a une mémoire.

L’œil regarde, scrute, parfois avec un plaisir insistant, une sélection remarquable d’articles de lingerie datant de 1865 à nos jours. René Magritte disait : «Chaque chose que nous voyons en cache une autre, nous désirons toujours voir ce qui est caché par ce que nous voyons. » À l’image de la mémoire et de son processus intime, qui nous montre ou nous cache certaines choses, PrimaDonna est passée maître dans l’art d’habiller les formes féminines, se faisant même une spécialité des courbes voluptueuses et des poitrines généreuses. Présent et passé sont confrontés en face à face avec pour passerelle le processus de production, mis en scène grâce à 4 machines à coudre authentiques que le scénographe Pieter Boons (HEIMAT) est allé chercher dans l’atelier de couture de Schellebelle. Pour illustrer la manière dont est conçu un soutien-gorge, c’est le best-seller «Deauville » qui sert de modèle. L’occasion aussi de constater que PrimaDonna fait toujours appel à de «vrais » mannequins pour tester ses produits.

PrimaDonna_07

La source d’inspiration cachée de PrimaDonna, c’est l’atelier. En découvrant cette rétrospective, on est d’ailleurs frappé de voir à quel point celui-ci n’a pratiquement pas changé au fil du temps. La webcam installée dans l’atelier de couture de Schellebelle nous offre un regard unique sur le cœur du quartier général de PrimaDonna. Les images diffusées par cette webcam font partie d’un mur vidéo interactif qui présente la toute dernière collection et la nouvelle vidéo sur l’héritage de la marque.

Picture 004

Un soutien-gorge se compose de plus de 40 pièces. La brabox donne un aperçu de ces pièces et l’installation en miroir qui s’en inspire présente les 3 lignes récentes de la marque: PrimaDonna, PrimaDonna Twist et la collection balnéaire. Cette machine à remonter le temps contraste avec les mannequins qui présentent les pièces de lingerie colorées de différentes époques (PrimaDonna a été l’une des premières marques à introduire la couleur dans ses collections de lingerie pour fortes poitrines). Dans chacun de ses aspects, cette exposition révèle l’esprit d’entreprise mais aussi le sens unique de l’audace et de l’innovation qui caractérisent la marque. Le souci du détail et de la qualité ainsi que le savoir-faire de production apparaissent comme des garants de pérennité, reliant le passé au présent et le présent au futur.

« LA MÉMOIRE DE L’INTIME »
ACCÈS GRATUIT BOZAR, SALLE HORTA RUE RAVENSTEIN 23 1000 BRUXELLES

Pour découvrir la collection de maillots de bain PrimaDonna, cliquez ICI