fbpx
logo
Top

Que faire à Gand ?

Ville remplie de charme, d’histoire et de gourmandises, Gand accueille chaque année de nombreux.ses touristes en quête de dépassement le long de ses canaux et de joie de vivre. Cet été assez particulier nous a poussés à (re)visiter les lieux d’exceptions que regorge notre pays. Ici, direction le Nord, pour un city trip dans notre nouvelle ville préférée : Gand ! 

Attention, coup de cœur garanti.

Toutes les routes mènent à Gand

Pour se rendre à Gand, rien de plus simple ! Grâce à son confort et sa rapidité (27 minutes depuis Bruxelles), le train est le moyen de transport à privilégier. De plus, c’est une zone ferroviaire extrêmement bien desservie. Comptez en moyenne quatre trains par heure depuis la capitale. De plus, dès le 5 octobre chaque résident belge peut bénéficier d’un RailPass gratuit de dix voyages.

Si la voiture reste votre moyen de locomotion de prédilection, sachez que la ville compte de nombreux parkings situés à proximité du centre. Notez que, depuis le 1er janvier 2020, Gand est une zone de basses émissions. Veillez à vérifier la catégorie de votre voiture avant de pénétrer dans la ville au risque de vous retrouver avec une amende de 150€.  

Gand, une ville remplie d’Histoire(s)

Ancienne cité prospère du Moyen-Age, la ville de Gand porte toujours les traces de ses quatorze siècles d’Histoire avec son château médiéval entouré de douves, sa cathédrale majestueuse, son beffroi, ses trois béguinages, etc. Aujourd’hui, la ville est surtout réputée pour conserver les œuvres des Primitifs Flamands dont le célèbre Agneau Mystique des frères Van Eyck. 

Eglise Saint-Nicolas

Gand, une ville où le bon vivre est roi

Capitale de la gourmandise et des cuberdons. À Gand, on profite de la vie et cela se traduit par beaucoup de restaurants et de bars sympas. La ville regorge de bonnes adresses de bars branchés, brunches ou encore de cafés où les plaisirs sucrés et les pâtisseries aromatisent toute la rue. Autre point positif, Gand est VG friendly. La plupart des espaces de restauration proposent des alternatives sans viande voire végétaliennes. 

Où manger à Gand ?

Oats day long
  • Oats day long : le paradis pour les fans d’avoine. Dans ce café, toutes les préparations sont à base de cette céréale. Du porridge, pancake, bowl, au pâtisseries, tout est là pour petit déjeuner sainement et copieusement.
Vandekerckhove
  • Café de Vandekerckhove : Torréfacteurs depuis 1854, soit cinq générations, ces passionnés et spécialistes du café ont ouvert depuis 2016 un petit bar où le café est honoré – et dégusté – à sa juste valeur. 
Wasbar

Plutôt salé ? 

  • Wasbar : Le concept est très rigolo. Pendant que son linge est dans l’une des machines à laver, on boit un verre ou on mange un délicieux bagel burger. Gros crush pour les frites en forme de gaufres.
Komparto
  • Komparto : Le foodsharing gourmand et face au chef. On y reste pour quelques tapas, un cocktails signature ou encore partager un repas convivial dans ce lieu très charmant.

Shopping

Bien que Gand ne soit pas aussi réputée pour la mode que sa voisine de droite, Anvers, elle reste un lieu où le style règne en maître. On y trouve plein de petites boutiques de créateurs dans les différents quartiers consacrés au shopping. Luxe, seconde main, fast-fashion ou encore vintage et design, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. De plus, tous les premiers dimanches du mois les magasins ouvrent pour le plus grand plaisir des touristes et des habitants. 

Trois boutiques qu’on adore: 

  • Supergood Fair Fashion : boutique qui prône la fashion-responsabilité. Nous adorons que la réflexion soit poussée jusqu’au bout : les cintres sont en cartons.
Supergood Fair Fashion
  • Rough riders : la mode intemporelle et responsable qui lie luxe et style à des prix abordables.
Rough riders
  • Madame panier : Royaume du panier. Il y en a de toutes les couleurs, toutes les tailles, dans beaucoup de matières et surtout pour tous les goûts.
Rough riders

Une chose est sûre, lorsque l’on se balade à Gand, l’on se sent bien. Les habitants sont sympas et bons vivants. On aime se perdre dans ses rues en pavés et passer la journée à contempler son charme. Aussi très appréciable, une petite virée en bateau. Les guides parlent plusieurs langues et prennent beaucoup de plaisir à raconter des petites anecdotes propres à Gand. 

Les jours de beau temps, les canaux gantois se transforment en pique-niques géants. Les plus chanceux.ses possèdent leur bateau et n’hésitent pas à naviguer en profitant de « boat-apéros » avec leurs ami.e.s. Les autres, Gantois et touristes, profitent autrement de l’air paisible des canaux en s’asseyant au bord de ceux-ci le temps d’un verre, d’une tranche de rire ou d’un plateau de fromages. Les plus sportifs jouissent les canaux en les sillonnant sur leur kayak.

3 anecdotes sur Gand

  • Gand a aussi son Manneken Pis. Si vous voulez l’apercevoir, levez les yeux. 
  • Le béguinage de Gand est inscrit depuis 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO 
  • Charles Quint, grand souverain de la Renaissance qui a déclaré « le soleil ne se couche jamais sur mon empire » est né et a été élevé à Gand, avec le français comme langue d’éducation. 

Laetitia Bindji