fbpx
logo
Top

Raf Simons : Dior et après ?

« J’ai pris la décision de quitter mon poste de directeur artistique des collections femme chez Christian Dior après une longue et mûre réflexion. C’est une décision qui est entièrement fondée sur mon désir de me concentrer à mes autres intérêts, comme ma propre marque, ainsi que mes passions personnelles en dehors de mon travail. »

Photographie par AP Photo Jacques Brinon

© AP Photo Jacques Brinon

Proche de la cinquantaine, le Belge Raf Simons avait rejoint la Maison Dior en 2013 après un parcours professionnel déjà riche et diversifié.

Ses sources d’inspiration sont multiples : photographie, musique, peinture…
Architecte de formation, il en garde la rigueur et la structure dans le style qui le caractérise. Il se révèle touche à tout/créateur polyvalent : concepteur de bijoux (Minus) et de vêtements (prêt à porter femmes et hommes Jil Sander (Prada), photographe, professeur, président du concours international d’Hyères…

Pourquoi ce départ ? La réponse se trouve sans doute dans la personnalité, le mode de fonctionnement du créateur. Dans le film-documentaire de Frédéric Tcheng sur sa première collection haute couture chez Dior (Dior et moi), on découvre un Raf Simons humain offrant des fleurs aux ouvriers/ouvrières d’atelier, sensible et très ému avant le défilé, introverti au départ réticent à venir saluer à la fin de ce même défilé puis – porté par la joie du succès – en faisant tout le parcours…, et surtout : priorisant la démarche créative plutôt que commerciale.

Clairement, Raf Simons, créateur, artiste, a sa propre vision du monde et de ce que doit être une marque, sa marque : Raf by Raf Simons.
Son avenir sera très certainement significatif et interpellant sur ce que peut être la mode dans un monde en pleine mutation. Une future leçon fashion… une leçon de vie ?

Mireille Falesse