logo
Top

Scène-sur-Sambre 2016 : une ouverture en douceur

La sixième édition du festival Scène-sur-Sambre s’est déroulée du 26 au 28 août dans le sublime cadre de l’Abbaye d’Aulne, à Thuin. Avec une programmation destinée à toutes les générations, ce sont presque 25 000 festivaliers qui ont été accueillis sur les trois jours de festival. Retour sur la journée du vendredi qui ouvrait ce week-end musical.

Des valeurs sures de la scène belge composaient l’affiche de ce premier jour de festival : Owell a ouvert le show, suivi de Solkins, Daan, Hollywood Porn Stars, Arno, Hooverphonic et, enfin, de Kid Noize, assurant l’ambiance sous une nuit étoilée.

La première journée affichait sold out, tout comme celle du dimanche. La plaine paraissait pourtant assez vide en début de soirée, avec un public très timide… Hollywood Porn Stars aura tenté de le réveiller, sans grand succès.

Ce n’est que vers 21h, heure à laquelle est apparu sur scène Arno, que la plaine de l’abbaye d’Aulne s’est remplie de 8000 spectateurs. Il n’a fallu au belge que quelques chansons pour faire gagner la ferveur au sein du public sambrien, clamant des « putain, putain, c’est vachement bien, nous sommes quand même tous des Européens ». Le plus beau moment de la soirée demeurera certainement la reprise en chœur des Filles du bord de mer.

L'attachant Arno (c) Scène-sur-Sambre

L’attachant Arno (c) Scène-sur-Sambre

Place ensuite à Hooverphonic qui n’a pas lésiné sur les moyens : 17 personnes sur scène, rien que ça. Un show tout en délicatesse qui a plongé la vallée dans une soirée onirique.

Pour clôturer ce premier jour, Kid Noise a fait danser le public sur ses sons électriques, ravissant surtout les jeunes.

L’originalité de Scène-sur-Sambre réside dans le positionnement de la scène, en équilibre sur l’eau de la Sambre. Le festival permet une évasion totale par sa localisation en pleine nature, presque au beau milieu de nulle part. Espérons d’ailleurs que, pour la septième édition, certaines mesures seront prises pour faciliter l’accès au site, particulièrement en transport en commun.

Donaline Hermant