logo
Top
Lyna

INTERVIEW : Lyna, le nouveau phénomène de la scène urbaine belge

Révélée dans The Voice Vlaanderen à l’âge de 17 ans, Lyna 20 ans, originaire de Louvain, a déjà fait son petit bout de chemin. Depuis toute petite, la musique est une réelle passion qu’elle partage avec sa famille. Un vraie showgirl de la scène urbaine avec une carrière très prometteuse qui l’attend.

Peux-tu te présenter et nous expliquer un peu ton parcours ?

J’ai commencé quand j’avais 4 ans, j’ai toujours été attirée par la musique parce que mon père est chanteur.  Il a chanté toute sa vie et je restais tout le temps avec lui. C’est un chanteur oriental. J’ai créé ma propre musique et mon propre style en restant et en m’inspirant de mon père. Je faisais des vidéos sur Youtube avec mon frère quand j’avais entre 8 et 9 ans. Vers 11 ans, j’ai participé à des shows comme My Name sur VTM et quelques spectacles à l’école. Qu’importe ce que je pouvais trouver pour m’améliorer, je le faisais. A 17 ans, j’ai fait The Voice Vlaanderen et après j’ai commencé à faire ma musique moi-même.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le fait de monter sur scène ?

C’est vraiment le fait de chanter sur scène, le fait que les lumières sont projetées sur toi. Ca me procure de l’adrénaline et c’est vraiment satisfaisant et chouette à vivre. C’est un sentiment que je trouve nulle part ailleurs que sur scène.

De quoi es-tu la plus fière jusqu’à présent ?

Ah c’est une bonne question en fait. Je pense que c’est pouvoir être vue par les gens. D’avoir fait des musiques et des singles. Je suis heureuse d’être reconnue par ma voix. La musique c’est la chose pour laquelle je suis le plus fière de moi.





Tu vas te produire au Botanique, c’est ta première fois là-bas ?

J’ai déjà fait un concert au botanique mais c’est la première fois que je vais me produire devant autant de monde. c’est très excitant et je suis vraiment heureuse qu’il y ait des gens qui achètent des tickets pour venir me voir. Ça m’encourage.

J’ai déjà fait quelques concerts, dans des festivals, des petits fêtes d’école, mais là c’est vraiment la première fois que je fais mon propre concert où des gens achètent vraiment des tickets pour me voir.

Tu as été révélée par The Voice, qu’est-ce qui t’a poussé à faire l’émission ?

J’étais avec un producteur de Louvain. J’ai vraiment commencé à faire mes propres musiques quand j’avais 15,16,17 ans. Il m’a proposé de participer à The Voice, voir si j’en étais capable ou pas et si on pouvait en ressortir quelque chose de positif de moi. Alors j’ai envoyé une démo à l’équipe de The Voice et ils m’ont proposé une audition et tout s’est fait naturellement.

J’ai déjà fait quelques concerts, dans des festivals, des petits fêtes d’école, mais là c’est vraiment la première fois que je fais mon propre concert où des gens achètent vraiment des tickets pour me voir.

Tu as aimé cette expérience ? 

J’ai adoré, je pense que tout le monde qui aime chanter aimerait tester ça. C’est vraiment une chouette expérience, d’être sur scène, de passer à la télévision. Ils nous donnent aussi des cours, pour nous améliorer et apprendre de nouvelles choses. Mais je ne pense pas que ça m’ait apporté beaucoup plus que je savais déjà, ça m’a surtout apporté une bonne expérience.

Ta musique préférée de toutes celles que tu as écrites ?

Je pense que je pencherais plus pour “Bad Girl” parce la musique est émotionnelle et en écoutant cette musique on peut ressentir comment je me sentais le jour ou je l’ai écrite. Les paroles sont vraies et c’est vraiment ce que je ressentais quand je les ai écrites. Cette musique signifie beaucoup pour moi.  

 

Tu te vois comment dans deux ans ?

Je voudrais avoir un gros album et que tout aille bien pour moi. J’aimerais aussi faire un concert sold-out. Et beaucoup voyager genre en Europe, aller en Allemagne, en Espagne et aller dans plus de pays de ce genre.

Une très belle découverte pour toute l’équipe! Si vous ne la connaissez pas encore, retenez bien son nom…☺️

Sandra Sacré