logo
Top

Mansour Martin collabore avec Camille Cabanes pour une collection qui défie les lois habituelles de la mode et du genre

Photo de couverture: © Ramzy Bentrad

Jouer avec les notions de diversité des genres, d’identités et d’évolution de notre société est la marque de fabrique de Mansour Martin. En s’associant avec Camille Cabanes pour créer des imprimés exclusifs, le duo de Belges entend proposer une collection 100% éco-responsable destinée aux hommes, mais aussi pensée pour les femmes… 

Une collection genderless et 100% éco-responsable

Pour leur première collaboration artistique, Mansour Badjoko et Martin Liesnard, les créateurs fondateurs du label Mansour Martin, se sont rapprochés de Camille Cabanes pour créer les imprimés de leur collection Été 2020. Cette artiste française maîtrise plusieurs disciplines artistiques et par son « son univers ultra riche, raffiné, ponctué d’une multitude de personnages fantastiques », a séduit les deux associés. 

Cette collection se compose de trois pièces unisexes et 100% éco-responsables. 

La Parka, pièce maitresse, a été confectionnée avec une impression « all over » à partir d’une toile peinte par Camille Cabanes. « L’idée était de couper dans la toile de l’artiste pour construire les pièces qui constituent le manteau », ajoutent Mansour et Martin. « Ce manteau nous emmène dans un paysage onirique et coloré où l’on fera la rencontre, dans le dos, d’un serpent protecteur, sur le fond d’un coucher de soleil ». Elle est confectionnée en tissu de polyester recyclé, réalisé à partir de déchets marins et imprimée selon un processus qui n’utilise pas d’eau. Le tout, made in France.

Pour la chemise oversize et le sweatshirt en coton bio le motif, Chevalier, a été utilisé. Ce dessin est issu de la série de Camille intitulée « Archéologie Contemporaine » dans laquelle l’approche esthétique s’inspire d’Hercules, des poteries grecques anciennes, avec une thématique mélangeant des références historiques façon cartoon urbain.

Pour s’acclimater à l’actualité liée au confinement, Mansour Martin change son modèle de production et propose les articles de cette collaboration en pré-commande sur son site internet. La marque s’adapte et se réorganise pour offrir à ses clients un suivi personnalisé et la meilleure expérience malgré des délais de confection rallongés.

Un engagement de partage : une partie des bénéfices est reversée au projet LGBTQI+ Where Love is Illegal

Enfin, 10% des bénéfices des ventes réalisées sur le site internet de la marque seront reversés au projet Where Love Is Illegal. Ce projet recense et partage, à travers des photos, des témoignages de discriminations LGBTQI+ à travers le monde dans le but de sensibiliser et d’améliorer les conditions de vie de tous, sans frontière et pour toutes les identités.

Laetitia Bindji